Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Élu pire patron du monde en 2014 et officiellement homme le plus riche de la planète en 2019, Jeff Bezos est le père d’Amazon. Amazon, c’est pratique pour acheter des bouquins pas chers, pratique parce qu’on les commande à domicile, (on les y reçoit aussi), pratique pour éviter la queue en magasin le samedi après-midi… À chacun ses arguments pour trouver le concept génial, ou pour être client par dépit et facilité. Pourtant, les rapports et enquêtes convergent tous vers le même constat : Amazon tue les commerces locaux comme les librairies et tue aussi parfois ses propres salariés, à force de leur imposer des conditions de travail inhumaines. Jeff Bezos a peut-être eu l’idée de la librairie en ligne le premier, mais il existe depuis d’autres solutions plus éthiques. Médias-cité a sélectionné trois manières de lire et/ou d’enrichir sa bibliothèque sans jamais passer par la case Amazon.


Solidaire et écologique

RecycLivre.com propose une offre de livres importante, aux prix imbattables. Livres de seconde main, en plus ou moins bon état (c’est toujours précisé et fiable), le site s’enrichit des dons des clients. Voilà le processus vertueux de la chaîne du livre chez RecycLivre.com :

  • Ils collectent gratuitement vos livres, en se déplaçant dans des véhicules verts.
  • Ils reversent 10% des revenus générés aux associations de lutte contre l’illettrisme et autres associations d’accès à la culture. Par exemple, vous trouverez sûrement dans votre prochain achat un marque-page à l’effigie de l’association Lire et Faire Lire . Elle mobilise des personnes de 50 ans et plus, bénévoles, pour faire la lecture aux enfants dans diverses structures d’accueil et favoriser ainsi le goût des livres.
  • Les gestions du stock et des commandes sont déléguées à l’association ARES, qui a pour vocation l’insertion des personnes dites en grandes difficultés.
  • Le suivi de commande jusqu’à chez vous est assidu, détaillé. Vous apprendrez même qui est en train de mettre votre prochain roman dans son enveloppe ! Une approche humaine jusqu’au bout de la chaîne.
  • Et si vous désirez juste lire, et non acheter, RecycLivre.com recense sur son site les « Boîtes à livres » autour de chez vous sous forme d’annuaire collaboratif. Ils proposent même de vous aider si vous souhaitez en installer une dans votre quartier ou votre ville.

Le partage malin

LIVRES DE PROCHES

Si vos étagères semblent se plaindre du poids de la gravité, si vous en avez marre d’accumuler des livres que vous ne relirez jamais, ou si vous êtes tout simplement fauché, l’option livresdeproches.fr pourrait vous séduire.

Il s’agit d’une bibliothèque numérique, collaborative et partagée. Chaque utilisateur transpose sa bibliothèque personnelle sur l’interface numérique du site. Ensuite, chacun va piocher dans la bibliothèque de l’autre, selon ses recherches et ses goûts. Le site permet de suivre ses prêts pour ne pas voir disparaître à jamais son roman fétiche, comme ça arrive souvent dans la vraie vie. Vous pouvez imaginer des étagères thématiques dans votre bibliothèque virtuelle et agencer vos livres d’une manière inédite (et bien moins fatigante) !

L’utilisateur peut également créer des cercles de lecteurs. Pourquoi pas réunir ses collègues fans d’heroic fantaisy afin de partager les auteurs et expériences littéraires ? Créer du lien autour de la lecture, c’est aussi l’objectif de livresdeproches.fr.

Libres et indépendants

Plus traditionnelle mais non moins différente du modèle économique d’Amazon, lalibrairie.com propose un fond doté de 350 000 références, domicilié en France.

Le principe est simple : vous commandez l’ouvrage de votre choix et vous le retirez chez les libraires partenaires proches de chez vous. Cette PME a tissé autour d’elle un réseau de 2500 libraires indépendants, qui constituent des points relais plus légitimes qu’un magasin de vapotes ou le Carrefour du coin. L’utilisateur participe ainsi à l’économie locale du livre. Les libraires, quant à eux, partagent leurs coups de cœur sur le site et offrent leur expertise comme si vous y étiez.

Pour ceux qui n’aiment que le livre neuf et souhaitent être conseillés dans leurs recherches, lalibrairie.com offre une belle alternative aux mastodontes comme Amazon. Le site promet le respect de vos données et s’engage à n’en jamais faire commerce.

Nathalie Troquereau

Si vous avez encore des doutes, voici quelques articles sur les conditions de travail à Amazon, les salaires pratiqués et les méthodes managériales :

https://www.capital.fr/entreprises-marches/amazon-un-rapport-alarmant-sur-les-conditions-de-travail-a-montelimar-1285393

https://www.clubic.com/pro/entreprises/amazon/actualite-847992-amazon-maltraitance-reguliere-employes-rapport-accablant.html

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2018/01/29/32001-20180129ARTFIG00008-dans-l-ohio-plus-d-un-salarie-sur-dix-d-amazon-vit-sous-le-seuil-de-pauvrete.php

https://www.ituc-csi.org/le-pdg-d-amazon-jeff-bezos-elu?lang=en

mattis Praesent id, elit. ultricies libero tristique sem, elementum risus. porta. vel,