Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Il s’agit de votre réputation visible sur Internet. Elle se compose des informations disponibles à votre sujet sur la Toile. Il peut s’agir d’un CV mis en ligne, de vos profils sur les réseaux sociaux, de vos avis laissés avec des notes à propos d’un hôtel, du blog que vous avez alimenté quelques temps, de votre compte YouTube avec vidéos ou playlists… La liste est longue, et à celle-ci s’ajoute ce que vos amis, des membres de votre réseau, des clients, des lecteurs, ont pu écrire à propos de vous sur vos pages de profil, sur votre blog, sur leurs propres plateformes, etc… Vous l’aurez compris, la e-réputation, c’est la compilation de toute notre vie numérique, notre identité numérique en somme. Et les réseaux sociaux en sont la première vitrine.

Anodine, la e-réputation ? Allez dire ça aux grandes marques ! Terme issu du marketing, elle en est un des instruments phares. On peut faire et défaire une marque quand on sait gérer, construire ou noyer une e-réputation. Par exemple, si vous êtes un restaurant, vous aurez tout intérêt à afficher dans les premiers résultats de recherches Internet plus d’une centaine d’avis clients, une note excellente et des avis positifs en ligne de front. Certaines entreprises se sont même spécialisées dans la vente d’avis dits « certifiés », pour que l’Internaute à la recherche d’un produit se sente en confiance en consultant la e-réputation de la marque.  

Une e-réputation mal gérée peut donner lieu, pour les grands marques, à un bad buzz. Ainsi, menacer la e-réputation d’une personne ou d’une entité quelconque peut devenir un outil de pression, de manipulation, voire de harcèlement. Les contenus sur Internet sont tenaces et peuvent parfois rester visibles très longtemps, bien qu’ils soient parfois reconnus comme faux, fallacieux ou haineux. Si les propos tenus dépassent le cadre légal, le recours au droit est de rigueur car en cela, la vie numérique et la vie physique répondent aux mêmes règles sur la diffamation, le harcèlement et autres délits.

Nathalie Troquereau

Pour aller plus loin :

https://fr.wikipedia.org/wiki/E-r%C3%A9putation

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Donec id, sit porta. elit. vel, amet, risus facilisis Lorem mattis ut