Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Un data center, ou centre de données en français, est un espace large de milliers de mètres carrés, qui héberge des serveurs conçus pour traiter et stocker les données de toute sorte.

Concrètement, des milliers d’armoires à tiroirs meublent cet espace.

Les entreprises, ayant externalisé massivement leur système d’information, sollicitent les services des datas center pour bénéficier d’un traitement de données utilisateurs hyper performant. Les data center offrent des serveurs performants mais aussi des espaces de stockage considérables, où sont compilées toutes les données. Les GAFAM sont les premiers hébergeurs de serveurs. On peut imaginer que la nécessité pour chacun de s’en pourvoir a fait des datas center des hauts-lieux de surveillance.

L’occupation d’espace, c’est à dire le nombre de tiroirs ou d’armoires utilisés varient selon la taille de l’entreprise ; certaines préfèrent aussi stocker dans différents data center les mêmes données, pour plus de sécurité.

La sécurité, c’est l’autre argument phare des datas center : vos données sont scellées, archi sécurisées. Avec l’essor du cyberterrorisme, la sécurité des datas est aujourd’hui une préoccupation majeure des entreprises.

Pour faire marcher ces machines 7 jours sur 7 et 24H sur 24H, il faut beaucoup, beaucoup, beaucoup d’énergie et de ressources. Les datas center sont des géants énergivores dépendant de la climatisation, indispensable au refroidissement des machines. La multiplication de ces sites constitue un désastre écologique incommensurable. Les green data center se développent peu à peu mais restent discutables et non majoritaires. Il existerait 4 418 sites de data center dans le monde, répartis sur 122 pays. En 2016, on en comptait 182 sur le territoire français.

Pour aller plus loin :

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
nec leo. in elementum Donec id ut dapibus dictum