Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Semaine du 13/04 au 19/04/2020 –

Tous les vendredis, Médias-Cité vous présente une sélection d’articles repérés par l’équipe.

Bien que très technique, le sujet mérite que l’on s’y attarde. Next Inpact nous mâche le travail et nous explique dans le détail, de manière intelligible, le chantier en cours. C’est-à-dire Apple et Google, unis contre le Covid et sa propagation, œuvrant à une plateforme commune permettant d’alerter les personnes ayant été en contact avec une personne contaminée. La réaction soulève les questions de l’équipement, du consentement explicite de l’utilisateur et de l’efficacité d’une telle méthode, pas encore prouvée.

Le sujet n’échappe plus à personne : la fracture numérique cause des inégalités majeures de parcours et d’accès à l’éducation. Les obstacles sont nombreux et peuvent se conjuguer : il faut savoir lire et écrire le français, avoir au moins un ordinateur, une connexion Internet illimitée, une imprimante, des cartouches d’encre… Libé donne ici la parole aux mères qui recopient toute la nuit les exercices pour que le petit puisse travailler le matin, ou à ces directeurs d’écoles qui négocient des partenariats avec La Poste pour que les familles non équipées reçoivent les devoirs à la maison.

Écoutez cet entretien du sociologue du numérique Antonio Casilli, (déja repéré dans la série documentaire Les Invisibles). Il démonte le mythe du sans contact vendu par Deliveroo et consorts, dénonce le confinement à deux vitesses, la mise en danger des travailleurs précaires et invisibles. Il rappelle aussi que le numérique n’est pas neutre et met en garde contre l’hégémonie laissée à quelques plateformes numériques, quand il en existe tant d’alternatives.

Bonne lecture !

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Curabitur sit luctus elit. ut non consequat. venenatis