Darwin écosystème

87 quai des queyries Bordeaux

05 56 16 48 20

Lun - Ven : 9:30 - 17:30

info@medias-cite.coop

Réponse sous 24h - 48h

Les charticles – Semaine du 18 au 24 janvier 2021

chat lisant le journal à la fenêtre
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

La revue de presse de l’actualité numérique

Écouter le podcast :

On vous en parlait la semaine dernière, l’ex-président Trump en pleine disgrâce s’est fait viré des réseaux sociaux, lesquels ont montré ainsi leurs plein pouvoirs sur la liberté d’expression de leurs inscrits. Neïla Latour sur France Info nous annonce que le Rassemblement National angoisse de se voir réserver le même sort par Twitter ou Facebook France. Des cadres et soutiens s’inquiètent de ne pouvoir mener une campagne sur tous leurs sujets de prédilection, notamment l’immigration, puisque la campagne sera probablement 100 % en ligne et donc, tributaire des conditions d’utilisation de toutes les plateformes utilisées. Le RN envisage d’élargir son spectre social en se lançant sur des réseaux plus jeunes comme Tik Tok et Snapchat. Le parti d’extrême droite va devoir lisser encore un peu plus son discours pour passer entre les mailles de la justice des Gafam et c’est peut-être encore plus dangereux…

Les inscriptions sur le site d’orientation Parcoursup ont ouvert cette semaine, et le journal Le Monde signe un papier alarmant sur la situation des futurs bacheliers. « Parcoursup 2021 : une orientation dans le brouillard » nous plonge dans l’incertitude des élèves, de leurs parents et de leurs professeurs. Les divers salons étudiants qui permettaient d’affiner ses choix, de rencontrer les gens, ont été remplacés par des webinar et autres événements digitaux. Plusieurs problèmes sont mis en exergue ici. Un : tous les jeunes n’ont pas les mêmes facultés à chercher et à trouver les informations pertinentes sur le web pour mener des recherches sur leur avenir, ce qui creuse des inégalités souvent déjà marquées. Autre souci relevé par le quotidien : les professionnels chargés d’accompagner et de guider ces jeunes dans leurs choix ignorent encore comment les universités et institutions du supérieur vont sélectionner les dossiers issus du tout nouveau Bac Blanquer, qui a atomisé les filières générales S,ES, et L. Avec chiffres, des témoignages et des déclarations de professionnels, l’article permet de se faire une idée globale du bazar généralisé qui règne en ce moment dans les lycées.

Terminés les pogos avinés, les centaines de briquets allumés à l’unisson, terminée la guerre pour être au pied de la scène, au plus près de ses idoles. Les concerts se passent désormais dans notre salon, devant un écran : comme le boulot quoi. Le magazine Chut ! nous parle des technologies qui se développent pour continuer de faire vivre la musique live, en dépit des restrictions sanitaires. Réalité augmentée et réalité virtuelle sont devenues légion pour les gros événements, et la création d’avatars d’artistes, comme l’a fait Jean-Michel Jarre le soir du nouvel an à Notre-dame de Paris, pourrait bien devenir la norme. Pour l’instant réservé aux superstars, le concept pourrait s’ouvrir grâce à l’entreprise française X-Rone, qui développe une plateforme dédiée à tous, nous apprend l’article « Basée d’abord sur le karaoké pour les particuliers, nous souhaitons la diriger vers un réseau social permettant aux artistes amateurs et semi-professionnels de rencontrer leurs fans » explique le directeur à la journaliste. Tout cela part d’une excellente intention, mais nous rend nostalgiques des bousculades à la pause bière, des rappels des groupes réclamés par la foule ou même, des rencontres, mais puisque Chut Magazine nous invite à découvrir le futur de la musique live, alors allons-y.

Pour finir, un peu divertissement et de catharsis : numerama nous révèle l’existence du jeu vidéo « 2020 game », qui consiste à traverser l’année 2020 avec son petit personnage et des manipulations à hauteur de débutants. On pourrait se dire en premier réflexe : revivre 2020, mais pour quoi faire ?! Sauf que 2020 game est drôle. Votre personnage va récolter des rouleaux de papier toilette dans les supermarchés et devoir éviter les virus qui tombent ou les entreprises qui chutent en bourse. Petite musique et dessin naïf rappelant les premier Mario, 2020 game relève plus de l’exercice de style que du jeu challenge pour gamer. L’aventure est ludique et ne dure que cinq minutes nous rassure Numerama. À tester ce week-end ! De toute façon, il pleut.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest