Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

La nouvelle exposition de l’Espace multimédia Gantner (EMG), prend appui sur le roman fantastique de l’écrivain français Auguste de Villiers de L’Isle-Adam, publié en 1886, L’Ève future.

Le roman raconte comment, pour aider son ami amoureux d’une cantatrice très belle mais très sotte, l’ingénieur Edisofabrique de toutes pièces un double artificiel, Hadaly, une andréide, bien supérieure à la femme réelle. Pour donner une âme à l’andréide, Edison fait appel à Sowana, une voyante dotée d’un fluide surnaturel.

L’exposition réunit des artistes qui questionnent les technologies au sens large et leur rapport au corps.
Ces artistes, Annie Abrahams, Caroline Delieutraz, Camille Ducellier, Lynn Hershmann, Kaori Kinoshita et Alain Della Negra, Albertine Meunier, Julie Morel, Aniara Rodado, Tabita Rezaire, Christine Tamblyn, Suzanne Treister, Stéphane Degoutin, Agathe Joubert, Lola Perez-Guettier et Gwenola Wagon réinventent les figures de la cyborg ou de la sorcière, comme autant de symboles de puissance, de résistance, d’ironie et d’utopie.

Commissariat : Cécile Babiole

Exposition visible du 12 octobre 2019 au 25 janvier 2020.

https://www.espacemultimediagantner.cg90.net

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
ut felis libero. ut in ut suscipit risus. consequat.