open data
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

En français, Open Data signifie donnée ouverte. L’utilisation du mot data au lieu de donnée indique que l’on parle de numérique, il s’agit donc de données numériques ouvertes.

Celles-ci doivent répondre à dix critères, rédigés par le Sunlight Foundation, pour être considérées comme telles. La donnée ouverte sera complète, primaire, opportune, accessible, exploitable, non-discriminatoire, non-propriétaire, libre de droits, permanente, gratuite.

Elle peut émaner indifféremment du public comme du privé, même si l’exigence de transparence envers le public rend l’Open Data plus essentielle à ce secteur.

L’Open Data permet de faire exister des outils collaboratifs et participatifs grâce à l’échange et la libre circulation des documents et des savoirs. Elle s’inscrit dans une vision d’Internet, et plus largement, d’une société ouvert.e.s, qui favorise l’accès à la connaissance pour tous, et encourage chacun à s’emparer des travaux des autres pour créer de nouvelles richesses intellectuelles, scientifiques, technologiques…

Historiquement, l’idée de pouvoir accéder aux données publiques comme un droit trouve sa source dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, qui déclare dans l’article 15 : « la Société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration ». Adaptée à notre société digitale, cela donne l’Open Data.

Pour aller plus loin :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Open_data

http://opendatahandbook.org/guide/fr/what-is-open-data/

https://www.zdnet.fr/blogs/green-si/l-open-data-s-essouffle-mais-les-closed-data-arrivent-39886431.htm

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
elementum Sed justo ut ut elit. tempus dolor at velit,